En France près d’un million de personnes sont appareillées par pression positive continue (PPC) pour un syndrome d’apnée du sommeil (SAS).
Ce traitement s’avère être de nos jours le plus efficace dès lors d’un port du masque d’au moins 4 heures. Bien que palliatif, l’enjeu principal et l’efficacité de celui-ci reposent alors sur une bonne observance thérapeutique. L’index d’apnée-hypopnée (IAH), diagnostic principal de ce syndrome, révèle indirectement l’observance et la tolérance du traitement par PPC. La théorie mécanique du fluid-shift et le rôle des muscles oro-pharyngés dans le syndrome obstructif d’apnée du sommeil (SAOS) nous ont amené à la problématique suivante : l’intérêt de la réhabilitation respiratoire sur l’index d’apnée-hypopnée chez des patients BPCO appareillés pour SAOS ?

Write a comment:

*

Your email address will not be published.

Copyrights © Espace du souffle 2017

Pour nous joindre : 02 47 39 09 08