Soutenir la campagne de mobilisation de l’ECC à Bruxelles

Pour marquer la Journée Mondiale de la BPCO 2017, ECC aide à mettre les visages face à la maladie, car la BPCO demeure une maladie principalement «invisible» pour la population laïque. En dépit d’être une maladie respiratoire sévère qui affecte jusqu’à 10% de la population adulte européenne et est estimée être la 3ème cause de décès en 2030 (selon l’Organisation Mondiale de la Santé), la maladie pulmonaire obstructive chronique est largement inconnue, fortement sous-estimée et donc sous-diagnostiqué et sous-traité, alors que presque entièrement évitable. Une étude a montré qu’en 2010, 66 millions de personnes vivaient avec la BPCO dans la région européenne et que chaque heure, 250 personnes meurent à cause de la BPCO; parmi eux, 300 000 sont des Européens. C’est l’équivalent de 3 Fukushima par an. Pour que les décideurs comprennent la nécessité d’agir, nous rendons la BPCO plus visible et «réelle» en partageant les portraits des personnes vivant avec la maladie ou en travaillant sur le sujet – les professionnels de la santé ainsi que les aidants informels. En collaboration avec l’European Respiratory Society (ERS), nous avons développé une campagne intitulée «Visages de la BPCO», qui présente des portraits de patients, d’infirmières, de physiothérapeutes et d’autres personnes concernées par la BPCO.
Les images sont visibles dans les principales stations de métro du district de Bruxelles-EU la semaine du 13 et serviront de toile de fond pour tester la capacité de respiration pulmonaire («spirométrie») dans le Berlaymont, le 20 novembre.

L’objectif est de «faire face à une maladie» et de sensibiliser à la maladie encore relativement inconnue, la BPCO, pour la rendre réelle et plus accessible, pour favoriser une meilleure compréhension et prise en charge. Le message clé que nous transmettons est que la BPCO mérite d’être mieux remarquée, d’attirer l’attention et, plus important encore, d’être adoptée par les décideurs. 

Voir l’article en anglais ici,

si vous passez dans le métro de la capitale Belge vous pourrez y croiser certaines personnes de L’Espace du Souffle:

 

Merci à Catherine pour son engagement et son soutien !!!

Write a comment:

*

Your email address will not be published.

Copyrights © Espace du souffle 2017

Pour nous joindre : 02 47 39 09 08